Rapport d’activités 2017-2018

Vous pouvez consulter le rapport d’activité en format .pdf : Rapport d’activité 2017-2018

 

 

Une année forte en émotions se termine aux Services juridiques communautaires de Pointe-Saint-Charles et Petite-Bourgogne. Nous voici rendus à ce moment important de l’année où nous partageons avec vous, cher.e.s membres et partenaires communautaires, nos réalisations, nos défis et nos réflexions concernant la dernière année.

 

Notre grand projet concernant l’accès des personnes immigrantes et réfugiées aux mesures sociales au Québec a coloré toute l’année 2017-2018. Ce projet sera d’ailleurs à l’honneur lors de l’assemblée générale annuelle de juin 2018. Nous y avons consacré beaucoup d’énergie et du temps incalculable. Nous sommes fier.e.s de nos réalisations collectives et inspiré.e.s par les liens créés au cours de l’année avec d’autres groupes et individus voués à la défense des droits et à une plus grande justice.

 

La défense des droits des locataires et aussi la défense des droits des victimes d’actes criminels face à l’État et à son programme d’indemnisation des victimes d’actes criminels ont été au centre de nos actions juridiques, nos actions collectives et nos sorties médiatiques. Quant à l’aide sociale, nous avons déposé un mémoire concernant le règlement instaurant le Programme objectif emploi que nous continuons de dénoncer malgré son entrée en vigueur le 1er avril 2018. Nous poursuivons notre implication dans la campagne « Pauvre + Captif » qui vise à faire échec à la mesure raciste et discriminatoire limitant les séjours hors Québec pour les prestataires de l’aide sociale.

 

Concernant l’accès à l’aide juridique, nous avons attrapé la balle au bond et nous joignons notre voix à d’autres groupes et regroupements pour demander la fin du détournement des pensions alimentaires pour enfants pour financer certains programmes sociaux, dont l’aide juridique. Aussi, la Coalition pour l’accès à l’aide juridique a concentré ses énergies sur l’évaluation des résultats de l’augmentation des seuils d’admissibilité, la consolidation du membership de la Coalition et l’analyse d’un projet de loi touchant l’aide juridique.

 

Aux Services juridiques communautaires de Pointe-Saint-Charles et Petite-Bourgogne, nous réitérons notre engagement pour la défense des droits économiques et sociaux. La justice sociale nous tient à coeur et guide nos actions. Le travail ne manque pas : les luttes sont multiples. Les attaques s’intensifient et les mesures d’austérité continuent d’appauvrir les gens avec qui nous travaillons, malgré quelques bonbons à saveur électorale cette année. Le sous-financement du milieu communautaire est un autre enjeu qui nous mobilise et qui contribue au sentiment d’urgence.

 

Nous souhaitons souligner le dévouement, la rigueur et le travail exceptionnel des membres du conseil d’administration, ainsi que l’excellent travail et l’engagement des membres de l’équipe de travail.

 

Aussi, nous levons notre chapeau à toutes les personnes qui font preuve de courage et de persévérance dans leur lutte au quotidien vers une plus grande justice. Cette année, plusieurs ont pris la parole publiquement et ont raconté leur histoire à divers médias pour dénoncer les injustices avec l’espoir que d’autres ne les subissent pas. Leur courage nous touche. Les personnes avec qui nous travaillons à la défense de leurs droits subissent trop souvent les injustices et les violences du système. Nous les remercions pour leur confiance.

 

Les pages qui suivent dressent un portrait du travail accompli durant la dernière année et nous permettront de regarder vers l’avant et de déterminer nos priorités pour l’année qui s’amorce.

 

Bonne lecture!
Juin 2018

Print Friendly