Rogers communications doit indemniser un ancien client pour avoir entâché son dossier de crédit

Rogers Communications est condamné à payer 2,500.00$ en dommages à un ancien client pour avoir transmis au bureau de crédit des informations fausses selon lesquelles ce client n’avait pas payé son compte. Le client en question, un avocat, prétendait ne pas devoir la somme de 60.00$ que lui réclamait Rogers à l’issue de son contrat de téléphonie cellulaire.

 

Le tribunal constate que c’est sans avoir fait les vérifications nécessaires que Rogers a communiqué des informations fausses au bureau crédit, commettant par là une faute engageant sa responsabilité.

 

La décision peut être lue ici.

 

Print Friendly